Menu

Le climat, le sol, l’environnement

Les bosquetsNaxos, ile centrale de l’archipel des Cyclades, au milieu de la Mer Egée , à une portée de caïque des iles de Mykonos, de Paros et de la fameuse Santorin, a une tradition millénaire de l’oléiculture, puisque la légende y fait naître le premier olivier du bassin méditerranéen.

On retrouve sa trace plus de 3000 ans avant JC, époque à laquelle il était déjà l’objet de passion et également, de symbole de paix et de sagesse.
Les oliviers et leurs fruits acquièrent ici une saveur et une qualité particulières car ils grandissent dans ce micro climat exceptionnel des Cyclades, fait d’hivers tempérés et humides, et d’étés secs et chauds, sous un soleil présent plus des deux tiers de l’année, et continuellement bercés par l’air marin ambiant….

A Naxos, la qualité du sol autorise une pénétration optimale des eaux alluvionnaires riches en éléments nutritifs rendant quasi inutile l’utilisation d’engrais biologiques.
L’ile toute entière est couverte d’oliviers, avec une forte concentration dans la région de la Tragea, riche plaine agricole à l’abri des vents violents, où l’on dénombre plus de 400 000 oliviers sur les terres des pittoresques villages cycladiques de Filoti, Damalia et autre Damarionas, occupant une surface de 15000 hectares irrigués toute l’année par l’eau provenant des montagnes voisines, comme le Mont Zeus, plus haut sommet des Cyclades, et qui forment un réservoir naturel!